Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 11:38


 

Il se leva tôt le matin, il faisait nuit,

Il aimait ce moment, il n’y avait pas de bruit,

Aucune agitation, tout le monde dormait.

Il sortit de sa demeure le cœur en paix.

Il marcha sereinement, dans ce calme immense,

Vers le lieu qui lui offrait une joie intense

A chaque fois qu’il avait le temps de s’y rendre.

Ô ! Comme il était heureux de ne rien entendre !

Il monta, pas à pas, le versant de colline,

Il s’assit lentement, la main sur la poitrine,

Contempla alors ce qui le plus l’émerveille,

Le fameux, le grandiose lever de soleil.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kevin-broda-poete
commenter cet article

commentaires